Laine

Quels sont les critères à prendre en compte lors du choix d’une laine polaire ?

Créée à l’image de la fourrure d’un ours, la polaire est le vêtement préféré des sportifs. Agréable au toucher, il offre un confort thermique maximal et est parfait pour les randonnées en montagne. Qu’est-ce qui distingue ce matériau ? Et que devez-vous rechercher lorsque vous choisissez votre polaire ? Regardez !

Lorsque vous choisissez une polaire, vous devez prêter attention à quelques détails importants. Tout d’abord, le grammage est important car il détermine le degré de confort thermique que procure le modèle. La présence d’une capuche et de poches est également importante et fait de la polaire un vêtement utile. Pour laver votre sweat polaire, pensez à utiliser un programme spécial dans votre machine à laver ou réglez-la à 30°C.

Polaire hiver

Le poids

L’histoire de la toison remonte à 1979, lorsqu’une entreprise américaine, Malden Mills, a créé dans son laboratoire un matériau spécial sur le modèle de la fourrure d’ours. Des tubes minces ont été fabriqués à partir de brins de polyester et chaque fibre a été remplie d’air pour assurer une thermorégulation adéquate.

Le paramètre le plus important qui définit les spécificités de la toison est le grammage, qui exprime en grammes le poids du tissu par mètre carré. Le type de toison le plus fin est celui que l’on appelle le cent (100 g/m2). Ce modèle isole bien et adhère à la peau, de sorte que le vêtement peut être porté aussi bien en tant que couche autonome qu’avec une veste, accompagné de sous-vêtements permettant également le maintien de la chaleur corporelle.

Les tissus polaires dont la coupe est similaire à celle d’une veste sont les tissus dits « deux cents » (200 g/m2). Ils vous tiennent bien au chaud et disposent d’accessoires fonctionnels, comme une capuche ou des poches zippées. Ils peuvent être portés à des températures basses.

Le type de polaire le plus épais est le trois-feuilles (300 g/m2), qui fournit le plus de chaleur. L’inconvénient est qu’il est relativement épais, ce qui peut être inconfortable lors d’exercices intensifs.

comment choisir la toison

La polaire, tout comme une veste, doit avoir des accessoires qui la rendent plus fonctionnelle. Il est bon qu’il dispose de poches qui vous permettront de ranger les petits objets importants. Grâce à cela, les documents, les clés ou le téléphone portable seront toujours à portée de main. Cela aura un impact direct sur le confort de l’utilisateur, puisqu’il ne sera pas obligé de tirer le sac à dos vers le bas pour chercher des articles spécifiques. De plus, les poches permettent à l’utilisateur de protéger ses mains du grand froid.

Un autre élément utile est la capuche. Il protège la tête du vent et du froid. Il est communément admis que la plupart des froids s’échappent par la tête, et l’absence de protection peut provoquer, par exemple, des sinusites. La cagoule peut remplacer avec succès une casquette ou être portée par-dessus comme couche de protection supplémentaire.

La longueur de la fermeture éclair est également importante – sur certains modèles, elle est très courte et ne permet de l’ouvrir qu’au niveau du cou. Les fermetures éclair qui s’étendent sur toute la longueur de la polaire sont beaucoup plus confortables. Un autre élément qui assure le confort lors des randonnées en montagne sont les tresses, qui empêchent le froid de passer sous la polaire. Les trous pour les pouces peuvent également être utiles pour protéger les mains tout en laissant la liberté aux doigts.

Photo montagne neige

Comment dois-je prendre soin de ma toison ?

La polaire est un tissu agréable au toucher qui possède également des propriétés particulières. L’une de ses caractéristiques les plus importantes est la déperlance, ce qui signifie que le matériau n’absorbe pas plus de 1 % de son propre poids en eau. Il est flexible et ne se plisse pas, maintenant la température naturelle du corps. Il possède d’excellentes propriétés isolantes, surpassant le duvet et la laine à cet égard.

Pour que la laine polaire ne perde pas ses propriétés ni la structure agréable du matériau, elle doit être entretenue correctement. Il peut être lavé dans une machine à laver, mais il faut prendre des précautions particulières. Il est préférable de le retourner et de fermer toutes les fermetures éclair afin qu’elles ne s’accrochent pas au matériau et ne l’endommagent pas. Vous devez également faire attention lorsque vous lavez de la laine polaire avec d’autres vêtements – sa couleur intense peut laisser s’échapper la teinture, donc tous les vêtements dans la machine à laver doivent être d’une couleur similaire. Dans ce cas, il est préférable d’utiliser un programme de lavage conçu pour les vêtements synthétiques. S’il n’existe pas de programme de ce type, réglez la température à 30°C. La laine polaire doit être séchée à l’air libre ou dans un sèche-linge réglé à très basse vitesse.

Le choix de la toison doit être bien réfléchi. Il convient de prêter attention à son poids, à sa coupe et à la présence d’éléments tels qu’une capuche ou des poches. Si vous recherchez des toisons provenant de fabricants réputés, veuillez consulter le site sklepiguana.pl. Avec nous, la randonnée en montagne est un pur plaisir !